Ce dimanche se tiendra le second tour des élections départementales. Dans 3 cantons vendéens, des candidats portent les idées progressistes, à La Roche Nord (Martine Chantecaille et Philippe Gaboriau), La Roche Sud (Sylviane Bulteau et Stéphane Ibarra), et Fontenay le Comte (Daniel David et Isabelle Willemot).

L’importance de ce scrutin sur notre quotidien est reconnue de tous. Et la volonté de notre programme de gauche est bien de recentrer l’action du Département sur ses compétences et notamment les politiques liées à la solidarité et à la protection des plus fragiles, ainsi que les collèges… Il s’agit là ni plus ni moins que de services publics qui assurent la qualité de vie au quotidien et garantissent l’égalité.

Le risque qui se pose aux Vendéens est de voir l’assemblée départementale uniquement constituée d’élus de la majorité.  Il n’est pas imaginable de laisser une assemblée sans réel regard d’opposition.

Au nom de la démocratie, du pluralisme politique, et de la nécessité d’un débat constructif mais réel, nous devons nous mobiliser pour qu’une autre voix que celle majoritaire puisse s’exprimer dans l’hémicycle départemental.  

mai haeffelin campagne

Mobilisée aux côtés de Stéphane Ibarra

Je connais personnellement chacun des membres des binômes dans les 3 cantons en ballottage ce dimanche, et étais encore cette semaine sur le terrain avec eux à la rencontre des Vendéens.

Il s’agit de candidats de grande qualité, des personnes qui agissent et portent en leur sein un projet, des valeurs progressistes et de solidarité. Ils sont investis sur le terrain et je sais qu’ils sauront être à la hauteur de la confiance que leur accorderont les électeurs vendéens.

Motivées autour de Martine Chantecaille

Demain, en tant que Conseillers départementaux, ils défendront un autre regard, et permettront un réel débat avec la future majorité, et ce, au bénéfice des Vendéens.

Alors dimanche prochain, aucune hésitation : votons pour une représentation plurielle pour l’assemblée départementale !