innovationLa session du budget supplémentaire, jeudi et vendredi derniers, a été une nouvelle étape importante dans la construction de la politique régionale. En plus de conforter son ambition pour les territoires – au travers notamment de 42 millions d’euros d’investissements – le Conseil régional des Pays de la Loire a adopté le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI).

Plus qu’un sigle, plus qu’un document de travail : le SRESRI est un levier essentiel de la société de la connaissance que nous voulons construire, nous élus, au bénéfice de tous les ligériens. Il porte en son sein plus de justice sociale, plus d’égalité, plus d’ouverture.

L’adoption du SRESRI est un succès que nous devons à un jeu collectif. Le SRESRI ne serait pas ce qu’il est sans la démarche de concertation aussi novatrice qu’ambitieuse qui a permis d’y aboutir. Etablissements de formation, chercheurs, enseignants, Etat, rectorat, organismes nationaux dont le CNRS et l’INSERM, mais aussi acteurs du monde économique … nous avons mis en commun notre vision pour définir une stratégie partagée. Pas de secret : c’est dans le temps que se construit une telle relation. Nous y sommes ainsi engagés depuis 2004 et je remercie tous les acteurs qui ont construit avec nous ce chemin !

Au travers du SRESRI nous nous sommes appuyés sur les atouts des Pays de la Loire. L’idée de ce schéma est ainsi de partir d’un point fort du territoire, qu’il s’agisse d’une offre formation, d’une recherche fondamentale, d’une innovation… et d’y créer des ramifications pour y développer une dynamique de filière. Objectifs : l’irrigation des territoires et l’appropriation des enjeux de la science par le citoyen.

In fine, le SRESRI nous aidera à relever le défi de l’innovation de la réussite du plus grand nombre dans l’enseignement supérieur. Nous devons préparer les emplois de demain et créer les conditions pour que la Région en soit le réceptacle. Il faut savoir prendre des risques, être ambitieux, se tromper même !

La stratégie est partagée, le SRESRI est aujourd’hui une feuille de route et il nous revient d’en faire une traduction concrète et opérationnelle. A suivre donc !