drapeau européenL’Europe, ça vous parle ? Ce mot est presque désormais étranger. Qui parle de l’Europe ? Qui plus est, qui en parle positivement ?

L’Europe, ce bouc émissaire, a bon dos quand il s’agit de faire passer la pilule sur des sujets difficiles. L’Union européenne est le coupable idéal pour nos politiques nationaux qui ont parfois du mal à assumer leurs propres décisions.

Et pourtant, l’Europe : c’est nous ! C’est notre projet, notre responsabilité !

Nous avons le grand marché européen, nous avons l’espace économique, mais où est la coopération, l’unité, la citoyenneté européenne ? Où est le sentiment européen ?

On a si vite oublié que l’Union européenne porte en son sein la notion de solidarité entre les Etats membres.

Dans le cadre du Groupe socialiste au Conseil régional, j’ai rencontré la secrétaire générale du Groupe socialiste au Parlement européen, Anna Colombo. Une rencontre passionnante avec une personne passionnée ! Quel plaisir d’entendre parler positivement de l’Europe, de découvrir le travail réalisé avec les partenaires pour la construction du projet commun européen, d’échanger sur les perspectives à venir pour l’UE…

Je sais que l’Europe n’est pas l’actualité du moment, et pourtant dans un an auront lieu les élections européennes. Surtout, l’Europe est notre quotidien.

La semaine passée,  je votais en tant que militante au Parti Socialiste sur le projet européen. Le texte propose plus de régulation financière et la relance de la croissance par l’UE. C’est une bonne chose. Je regrette toutefois qu’il ne mette davantage l’accent sur l’humain, les solidarités, la jeunesse et la citoyenneté européenne.

J’espère que les années à venir marqueront une nouvelle étape dans la construction européenne. L’Europe politique doit trouver sa place, la démocratie européenne doit être renforcée au travers du Parlement européen. Et très concrètement, l’UE doit pouvoir bénéficier de ressources propres et ne pas être à la botte de la bonne volonté des Etats membres et de leurs gouvernements.