Etre attentif à chacune et à chacun. C’est par ces mots que nous pouvons résumer l’ensemble de nos actions depuis 2010. Demain, nous voulons continuer en ce sens, d’autant plus que de nouvelles compétences vont être confiées aux Régions. C’est avec cette ambition que Christophe Clergeau a déjà pris plusieurs engagements. Ceux qui s’appliquent à la ruralité me tiennent particulièrement à cœur car ils permettront de réduire les inégalités entre les territoires.

Agir pour la ruralité ce n’est pas seulement des paroles, cela s’incarne dans des propositions très concrètes !

C’est lutter contre la désertification médicale en créant de nouvelles maisons de santé. Nous avons déjà multiplié leur nombre par plus de deux au cours de ce mandat. Demain, nous devons faire en sorte qu’aucun territoire ne soit éloigné des services médicaux.

C’est aider les agriculteurs et en particulier tendre vers 100% de produits bio et locaux dans les cantines des lycées et des Centre de Formation et d’Apprentis.

C’est aussi faire la gratuité des transports scolaires – projet réaliste qui touchera 150 000 jeunes !

Et plus largement, aucun ligériens ne doit être éloignés des services de proximité. C’est pourquoi Christophe Clergeau a déjà écrit aux 1 500 maires de la région pour expliquer que le Conseil régional doit devenir le 1er partenaire des territoires ruraux et périurbains et qu’il maintiendra les aides aux communes. C’est donc renforcer les aides aux communes, à toutes les communes, comme nous le faisons déjà aux moyens des contrats territoriaux.

Ces propositions, je les porte. Nous les portons collectivement. Demain, nous devons faire devenir ces propositions réalité. Et pendant ce temps le travail continue ! Nous avons par exemple, voté vendredi dernier la création de cinq nouvelles maisons de santé, dont une à Sainte-Hermine.