Maï Haeffelin

Conseillère régionale des Pays de la Loire

Il faut en finir avec l’impunité

Comme tout le monde, je n’ai pas vraiment eu envie de sourire lors des révélations sur le compte en Suisse de M. Cahuzac. Je suis pourtant souvent assez naïve et candide mais franchement est-ce réellement une surprise que quelques uns parmi les hommes (ou les femmes) politiques aient une morale douteuse ?

Pas plus qu’ailleurs mais pas moins non plus, la politique n’est exempte de gens malhonnêtes. Cela est néanmoins d’autant plus grave et choquant lorsqu’il s’agit de personnalités politiques. Et je suis très heureuse que des médias fassent encore leur travail et mettent à jour de tels agissements. Non, nous n’allons pas taire ces scandales pour éviter l’indignation justifiée des citoyens. Merci Médiapart d’avoir tenu bon et merci de continuer vos investigations : vous êtes un contrepouvoir garant de la démocratie.

Au-delà d’un homme, qui doit répondre de ses actes mais qui ne doit pas être accablé plus que nécessaire, c’est le sentiment d’impunité contre lequel nous devons nous battre. Dimanche dernier sur Canal+, M. Juppé, sous-entendait sur sa condamnation que ce n’était pas bien grave car il n’y avait pas eu d’enrichissement personnel. Il n’y a pas une loi faite pour le citoyen de base et des petits arrangements entre amis pour les dirigeants. La loi est la même pour tous les citoyens et elle doit s’appliquer pour tous.


Pour moi, au-delà des annonces, des déclarations de patrimoine de plusieurs élus et des ministres, il faut réellement contrôler les données déjà en possession de l’Etat et appliquer systématiquement la loi. Un grand nombre d’élus déclare déjà leur patrimoine auprès de la Commission pour la transparence financière de la vie politique (toutes les infos sur cette Commission ici). Saviez-vous seulement que cette Commission existe ? Donnons-lui les moyens de contrôle nécessaires pour qu’elle puisse effectivement assurer sa mission. Pourquoi ne pas étendre son contrôle à tous les élus ?

Il faut en finir avec le sentiment d’impunité.

1 Comment

  1. pascal de clarens

    31/05/2013 at 06:06

    Bien dit…

    mais commençons par des choses simples:
    non cumul des mandats,
    transparence des gratifications de toutes nature des élus,
    suppression de toutes les primes en liquide,
    fin de privilèges fiscaux et sociaux (retraite)…

Laisser un commentaire

© 2018 Maï Haeffelin

Theme by Anders NorenUp ↑