bois_ccDans le cadre de mon mandat régional, le Président du Conseil régional, Jacques Auxiette m’a aussi confiée le suivi de cette filière. Diplômée de l’ENSTIB (Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois) et ayant travaillé 5 ans en tant que responsable de production dans des industries du bois, c’est avec grand plaisir que j’apporte mon expérience.

La région se mobilise pour cette filière d’avenir :

  • soutient l’innovation par le biais de deux PRI (plateforme régionale d’innovation)
  • soutient de nombreuses actions collectives telles que Design résidentiel, Design BBC, …
  • soutient financier pour améliorer leurs performances des entreprises …..

Car cette filière possède des atouts indéniables pour la région :

  • Des centres de formation sur tous les niveaux, dans l’éducation nationale avec en particulier le lycée ARAGO, une école d’ingénieur, l’ESB (Ecole supérieur du bois), de la formation continue avec l’AFPIA Ouest de Montaigu,
  • Des entreprises leader dans la première transformation, le meuble, la construction bois…,
  • Deux salons majeurs, le Carrefour International du Bois et le Salon Maison Bois à Angers,
  • Des entreprises qui se regroupent pour conquérir de nouveaux marchés, tel Axe 303,
  • Des initiatives originales dans le domaine du bois énergie, de l’exploitation forestière…,
  • Un collectif d’acteurs innovants au sein d’Atlanbois (association interprofessionelle du bois en Pays de la Loire).
INAUGURATION DU BÂTIMENT B 29-05-2013  PHOTO ANDRE BOCQUEL

Inauguration du bâtiment B d’Atlanbois

Avec 37 000 emplois le bois représente la deuxième filière industrielle des Pays de la Loire. Le potentiel de développement est bien présent, en particulier dans la construction bois.

Potentiel de développement pour l’économie locale et pour le harmonieux du territoire. La planète aussi en bénéficiera car le bois a de très bonnes performances énergétiques et est le matériau de construction qui a le meilleur bilan carbone.

Le bois est un matériau d’avenir, les acteurs économiques et académiques des Pays de la Loire l’ont compris et ont des projets de développement. Ils peuvent compter sur la Région pour les soutenir.

Edit : L’Etat signifie également sa volonté d’agir en faveur du développement de la filière bois (voir ce communiqué qui fait suite à la remise d’un rapport sur l’avenir de la forêt française et de la filière bois par le député Jean-Yves Caullet).

On ne peut que s’en féliciter et je suivrai ces avancées avec la plus grande attention !