11 jours nous séparent des élections départementales. Ce nouveau scrutin électoral marque une étape dans notre société à laquelle je suis particulièrement attachée : la parité totale et la transition vers de nouvelles compétences. Et en Vendée, comme ailleurs, les candidats de gauche portent un projet de proximité et d’avenir.

Le département joue un rôle central dans la vie quotidienne des Vendéens, notamment en matière de solidarités. C’est pourquoi, plus que jamais, je crois que nous devons élire des personnes attachées à ces valeurs et dont le projet est résolument tourné vers plus d’égalité entre les Hommes, mais aussi entre les territoires.  La Vendée doit devenir le département de la réussite humaine et de la cohésion sociale.

Même si la réforme territoriale est encore en discussion au Parlement, je crois essentiel de rappeler le cœur d’action du Conseil général (ou Conseil départemental selon la nouvelle dénomination) ? C’est le soutien aux personnes les plus fragiles, de la petite enfance au grand âge, et aux personnes en situation de handicap, et en ces temps où de plus en plus de personnes vivent dans la plus grande précarité. Ce sont les routes départementales, que nous empruntons chaque jour. Ce sont les collèges où étudient nos enfants… Bref, rien de moins que notre quotidien à tous !

Candidats sur le canton de Montaigu que j’habite, Marie Fonteneau, militante associative et élue aux Brouzils, et Jean-Pierre Goulette, militant socialiste, élu à Cugand, forment un binôme compétent pour endosser les responsabilités départementales. Suppléés de Marie-France Gauthier, militante d’Europe-Ecologie-les Verts, et de Daniel Huchet, militant socialiste, ces candidats portent un idéal de justice sociale et environnementale (lire aussi cet article de Ouest-France). Je connais Marie et Jean-Pierre. Je sais leur volonté de construire une société plus juste, plus solidaire. Soutenir les plus fragiles, c’est aussi pour eux une manière de permettre à chacune et chacun de trouver sa place et de participer activement à la collectivité. 

En votant pour Marie Fonteneau et Jean-Pierre Goulette, nous votons pour un nouvel élan pour la Vendée ! Le département est l’échelon du quotidien. Mobilisons-nous autour des candidats qui portent des valeurs d’égalité, de solidarité et de proximité !

Les 22 et 29 mars prochains, votez pour le progrès !