Maï Haeffelin

Conseillère régionale des Pays de la Loire

Tag: apprentissage

L’apprentissage une affaire d’homme ?

grenelle de l'apprentissage

Au-delà de la boutade, et en dehors de cette table ronde d’ouverture du grenelle de l’apprentissage au conseil régional  des Pays de la Loire, les jeunes femmes ne représente que 28% des apprenti-e-s. Ouvrir le champs des possibles pour les jeunes filles, voilà bien un sujet trop peu mis en avant lorsque l’on parle de formation.

Apprentis : bientôt 28 000 !

Près de 28 000 apprentis et pré-apprentis, c’est ce que comptera la région des Pays de la Loire à la fin de l’année. Cette barre symbolique est le signe du retour de la progression du nombre d’apprentis en Pays de la Loire.

Il y a quelques années, le secteur de l’apprentissage a été dévasté : la modification du nombre d’années d’apprentissage (passage du 2×2 ans à un seul pack d’étude sur 3 ans sous le gouvernement Fillon) avait fait mécaniquement baisser le nombre d’apprentis d’un quart sur toute la France.

Cette réforme a rendu l’apprentissage moins attrayant pour les entreprises : beaucoup d’employeurs, de plus touchés par la crise économique, se sont ravisés lorsque les contrats d’apprentissage ont été rallongés d’une année, notamment dans le bâtiment.

Or, l’apprentissage est souvent une garantie pour entrer dans la vie active. En Pays de la Loire, nous avons donc agit. Nous avons ouvert des formations là où les besoins étaient présents, nous les avons diversifiées, en particulier en offrant une continuité du CAP à la licence et en faisant correspondre l’offre de formation aux réalités des besoins de notre territoire. Nous avons créé le Pass Apprenti, formé les équipes enseignantes (spécifique aux Pays de la Loire), garanti le Fonds Social Apprenti et mis en place la gratuité de certaines formations sanitaires et sociales. Jacques Auxiette s’était aussi engagé en juillet 2013 à tout faire pour préserver la prime aux employeurs d’apprentis. Résultats : le nombre de rupture de contrat est tombé à 10%, deux fois plus faible qu’au niveau national ! De plus, nous sommes devenus la 1ère Région en nombre d’apprentis sur le nombre d’habitants.

Demain, avec Christophe Clergeau, nous continuerons à agir pour les apprentis et pour les entreprises. C’est par l’exemple de la réussite que cette filière s’étoffera, et non par des formules vide de sens. L’apprentissage et l’investissement dans la formation professionnelle des femmes et des hommes méritent mieux que des effets d’annonce.

© 2018 Maï Haeffelin

Theme by Anders NorenUp ↑