J’étais mercredi soir 25 novembre au Bourg-sous-la-Roche aux côtés de Christophe Clergeau. Devant plus de 500 personnes, j’ai eu la tâche compliquée de prendre la parole après la minute de silence en hommage aux victimes des attentats.

Encore aujourd’hui, l’émotion est toujours très forte. Comme beaucoup, j’ai bien conscience que certaines préoccupations du quotidien passent désormais au second plan, et notamment la campagne politique que nous menons. Et pourtant ! Quelle belle réponse face à ces atrocités que de faire vivre notre démocratie !

Une démocratie vivante ce ne sont pas que des élections. Cela doit aussi être une campagne active ! Des débats ouverts aux citoyens, des projets clairs, des propositions concrètes qui engagent les candidats envers les citoyens, voilà ce que doit être la démocratie !

Et c’est ce que nous faisons. Notre liste, Christophe Clergeau l’a voulu ouverte, diverse et unie, pour parler de ce qui nous rassemble et non de ce qui nous divise. Notre projet s’est construit au fil d’une grande concertation citoyenne, les 100 jours. 100 jours de rencontres pour nourrir et peaufiner notre programme. 100 jours pour mettre l’humain au cœur d’un programme d’action. 100 jours pour porter ensemble nos valeurs et bâtir, dans la continuité de Jacques Auxiette, les Pays de la Loire de demain.

Alors demain, ne laisser personne décider à votre place. Prenez part à la démocratie, car il y a une place pour chacun en Pays de la Loire et cela dès le scrutin du 6 décembre.